la végétation sur Madre de Dios

Bonjour, nous sommes des élèves de seconde du lycée de Bazas en Gironde.
Nous nous intéressons à l'aspect botanique de votre expédition. Et nous souhaiterions avoir quelques informations

  • Quelle est l'importance du couvert végétal sur l'¨île?
  • Les végétaux que vous rencontrez montrent-ils une adaptation particulière aux conditions qui règnent sur l'île? Si vous aviez la possibilité de nous envoyer qqs photos ce serait chouette!
  • Nous avons vu que les plantes avaient différentes façon de se développer. Certaines sont vivaces, d'autres annuelles... Qu'en est-il de la végétation de l'île? Comment passent-elles la plus mauvaise saison?
    D'ailleurs qu'elles sont les conditions météo en ce moment?

  • Parmi ces plantes, certaines sont-elles comestibles, toxiques...

  • Remarquez vous des changements ds la répartiton de la végétation depuis plusieurs années?
    Avez vous trouvé de nouvelles espèces?

  • Y a t-il une différence de la végétation au bord et au centre de l'île?

  • Est ce qu'une végétation subsiste pdt la plus mauvaise saison?
  • selon vous, y a t il des plantes qui ne vivent que sur cette île (endémiques)?
    Là aussi, si vous aviez qqs photos?
    Merci à vous et bonne continuation
    Gwendoline et Lou... Oriane, Chloé et Edouard

Réponses

  • Bonjour à tous,
    Je vais essayer de répondre à vos questions :
    Le couvert végétal est en général dense prés de la mer et devient très réduit dès qu'on monte en altitude. C'est un peu comme dans nos montagnes d'Europe. Il y a de gros arbres dans les vallées, de petits buissons à moyenne altitude et seulement de l'herbe en haute altitude. mais ici cela est visible sur un faible dénivelé. Quand on monte à 300 m d'altitude, la végétation devient déjà très rare.
    Les végétaux ont des adaptations très visible aux conditions climatique de Madre de Dios. Ils sont très spécifiques, adaptés à l'humidité quasi permanente et surtout à la violence du vent. Vous verrez sur les photos disponibles sur le site de Centre Terre que le relief influence beaucoup la végétation. Les grands arbres sont seulement dans les creux protégés du vent. Parfois ils poussent carrément depuis le fond d'un puits ou d'une doline et leur cime se termine juste au raz de la surface rocheuse exposée au vent.
    Il n'y a pas vraiment de saisons sur ces iles, l'été est presque aussi froid que l'hiver et il pleut toute l'année. la seule différence importante est la durée du jour qui est beaucoup plus longue en été (notre hiver). Les plantes sont donc pour la plupart vivaces et avec du feuillage toute l'année. Comme il gèle très peu et qu'il ne fait jamais très chaud (températures toute l'année entre 12°C et -2°C) les plantes ne sont pas soumises à des conditions très dures de ce point de vue. Par contre comme je l'ai dit plus haut le vent est un facteur déterminant.
    Je ne connais que 4 plantes comestibles sur l’île : Une sorte de fenouil sauvage, les baies de calafate (des baies rouges sur un arbrisseau à épines), une autre sorte de baies sucrées qui ressemblent à des myrtilles (mais dont je ne connais pas le nom) et un champignon orange vif qui pousse sur les arbres morts et que l'on appelle Pan de Indio parce que les indiens Kaweskar le mangeaient comme du pain. Il y a peut être des plantes toxiques mais nous n'en savons rien parce que nous n'avons pas essayé de les gouter (heureusement).
    Depuis 1997 je suis revenu régulièrement dans ces iles. Je n'ai vu aucun changement dans la végétation. Comme je vous l'ai dit, le climat est très stable et les conditions météo bien que très changeantes au cours de la journée sont globalement toujours les mêmes au long de l'année. De plus il n'y a aucune influence humaine car nous sommes pratiquement les seuls visiteurs et nous faisons très attention à minimiser notre impact sur le milieu naturel.
    Entre le bord et le centre de l'ile il y a une grande différence de végétation parce que le centre est beaucoup plus haut en altitude. Comme je vous l'ai dit cela a une grande influence. De plus le centre est presque entièrement constitué de lapiés calcaires dénudés où la terre ne peut pas s'accumuler car elle est entrainée aussitôt par la pluie au fond des gouffres.
    Oui la végétation est persistante. En fait, il n'y a pas de mauvaise saison (ou alors toutes les saisons sont mauvaises :-).
    Nous n'avons pas trouvé de plante spécifiques à l'île Madre de Dios. Par contre, la plupart des plantes sont spécifiques et endémique aux archipels de Patagonie (vaste zone qui va de Puerto Wiliam à Puerto Mont). Car c'est un climat assez unique au monde caractérisé par une humidité extrêmement forte, une température presque constante et des vents très violents.
    Michel

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.