Un conteneur pour la Patagonie

Publié le 24-09-2018

15-16 septembre 2018

Samedi 15 septembre, le chargement du conteneur lance officiellement l'expédition Ultima Patagonia 2019, dont les objectifs ambitieux nécessitent un surcroît de matériel et de participants. Le lendemain, l'assemblée générale de Centre Terre a permis aux équipiers de faire le point sur l'avancement des préparatifs en France comme au Chili.

Au milieu des camions rutilants parqués pour le week-end à l’entreprise de transport Solygotrans, qui héberge gracieusement nos conteneurs entre deux expéditions, c’était l’animation des grands jours pour les Centre Terriens : aujourd'hui, on charge le conteneur !

Depuis la fin de matinée, venant du Sud-Ouest ou de Rhône-Alpes, de Provence comme de l’Est, arrivent des véhicules chargés jusqu’à la gueule. Le monticule des bidons contenant les affaires personnelles grandit en volume. On distingue pêle-mêle des bouteilles de plongée, des kits de cordes, une cuisinière et un sèche-linge, des canots pneumatiques, des moteurs hors-bord, un poêle à bois avec ses tuyaux, des rouleaux de fils électrique, des outillages électroportatifs, sans oublier les pléthoriques malles de l'équipe cinéma. Un inventaire à la Prévert dont chacun doute de tout pouvoir glisser dans le conteneur de 20 pieds, malgré ses 33 mètres cubes. Sous le hangar, certains préparent déjà les tentes, d'autres vérifient les réchauds, d'autres encore montent des canots pneumatiques ou trient du matériel technique tant pour les explorations sur le glacier que celles prévues sur Madre de Dios…

Avant la nuit tombée, la partie de Tétris grandeur nature se termine sur une victoire, non seulement tout est rentré, mais il reste encore de la place. 12 tonnes et quelque.

Le moment est venu de se retrouver pour un apéritif convivial et les réunions de travail sur l’organisation de l’expédition.

Tous azimuts

Les objectifs de l’expédition 2019 définis par Bernard Tourte, président de Centre Terre, de concert avec Natalia Morata, en charge de la coordination du projet sur le territoire chilien, sont ambitieux. Ils réclament encore plus d’équipiers et de matériel que précédemment. Un long-métrage de 90 minutes sera réalisé par Gilles Santantonio, aidé de trois cadreurs et d’un ingénieur du son. Produit par MC4, le film à caractère scientifique sera diffusé le samedi soir sur ARTE.

Tout ceci demande des moyens logistiques nouveaux : une soixantaine de mouvements de bateau, des vols en hélicoptère, et une flottille renforcée de canots pneumatiques…

Le 9 janvier, un groupe de talentueux bricoleurs quittera Puerto Natales en bateau, les cales pleines, faisant route vers le Fjord Barros Luco. Ils auront quelques jours pour remettre en route la cabane avec électricité, l’eau courante, une connexion satellite haut débit fournie par Marlink et apporter quelques agrandissements et améliorations aux locaux et aux plateformes.

Toujours au départ de Puerto Natales, une grosse partie des équipiers de janvier ira à l'est de Puerto Eden à la rencontre des langues glaciaires du Grand Hielo Patagonico qui vêlent dans la mer. L'observation des formes d'érosion sur la glace sera comparée à celles des karsts de Madre de Dios. Ils essaieront ensuite d’explorer les "moulins" comme on appelle les puits creusés par les eaux de fonte qui circulent sur les glaciers en été.

Le reste de l'équipe se rendra à Guarello pour commencer une dépose en hélicoptère de matériels, vivres, tentes, etc., sur les différents objectifs étalés du nord au sud sur l'île. Ceci fait, une équipe scientifique légère va se lancer dans un transect « Guarello/Barros Luco », afin d’étudier en route un champ de comètes de roche et de champignons repérés au cours de l’expédition 2010. Ils installeront des capteurs de vents, température, précipitations, qui seront relevés en fin d’expédition, pour étudier ces formes originales d’érosion et les modéliser.

Sur les pas des Kawesqar

Cette année, outre les cinq C5 de Bombard, nous chargeons dans le conteneur une flottille de petits canots pneumatiques dont la fonction va, une nouvelle fois, et toutes proportions gardées, nous rapprocher encore plus des Indiens Kawesqar, nos prédécesseurs en ces lieux sauvages. En effet, Bernard Tourte a décidé de ne pas compter sur la chance, qui nous avait souri insolemment en 2017, pour sortir et rentrer du piège maritime que constitue la passe du Barros Luco, avec ses hauts-fonds et ses récifs, à bord des navires de transport. Nous suivrons un passage des Indiens, tout au fond du seno Egg, qui remonte le long d’un petit cours d’eau alimenté par un lac. Or ce lac, dans sa partie sud, n’est séparé du Barros Luco que par un petit col, et deux cents mètres de terre. Nous savons que les Kawesqar, poussant, tirant et ensuite portant leurs canots d’écorce, ont suivi ce « passo del Indios » pendant des millénaires pour rejoindre et ressortir du Barros Luco. Ils appréciaient ce fjord, riche en animaux marins, grâce à sa proximité avec la mer, pour chasser les otaries et les cormorans. Le premier marin occidental à y naviguer, au XIXe siècle, témoignera que tout le long des rivages du fjord, quantité de feux signalaient des campements de Nomades de la mer.

L’aventure commence dans trois mois au sud du Chili.

N’oubliez pas que vous pouvez encore aider l’expédition par l’achat de livres, DVD, et cuvée spéciale UP 2019, et par des dons. Le budget 2019 n’est pas encore tout à fait bouclé.


Publication précédente

Devenez partenaire de l’expédition Ultima Patagonia 2019 !

Accéder aux modalités

Dates de projections du film
« l’île Oubliée de Patagonie »

26 septembre 2018, Punta Arenas (Chili)
29 septembre 2018, Decazeville (Tarn)
30 septembre 2018, Figeac (Lot)
9 octobre 2018, Bourg-Saint-Andéol (Ardèche)
19 octobre 2018, Tegernsee (Allemagne)
5 novembre 2018, Bordeaux
12 au 18 Novembre 2018, La Rochelle
Avoir plus de détails

Ultima Patagonia 2017

Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2017

En savoir plus

Ultima Patagonia 2014

Diego de Almagro

Expédition Ultima Patagonia 2014

En savoir plus

Ultima Patagonia 2010

Quatrième expédition à Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2010

En savoir plus

Ultima Patagonia 2008

Seconde expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2008

En savoir plus

Ultima Patagonia 2006

Première expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2006

En savoir plus

Bornéo 2002

Expédition dans les grottes de Kalimantan

Expédition Bornéo 2002

En savoir plus

Mongolie 2001

Expédition de reconnaissance

Expédition Mongolie 2001

En savoir plus

Ultima Patagonia 2000

Grande expédition sur Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2000

En savoir plus

Ultima Esperanza 1997

Première expédition sur Diego de Almagro

Expédition Ultima Esperanza 1997

En savoir plus

Diego de Almagro 1995

Premier repérage

Expédition Diego de Almagro 1995

En savoir plus